Close

Bienvenue à Universe

Voici comment faire de la limonade avec des citrons

Voici comment faire de la limonade avec des citrons

Voici comment faire de la limonade avec des citrons

Comme tous les photographes le savent, toutes séances de photographies sont potentiellement pleines d'obstacles imprévus, indépendamment de la planification qui vous avez fait. Ce qui distingue un bon photographe des autres, c'est sa capacité d'adaptation et de résolution des défis hors de notre choix. Mon récent voyage avec la Communauté Imaging Alpha de Sony au Parc national de l'Acadie s'est déroulé dans des conditions moins qu'idéales. À chaque fois nous nous attendions à photographier une forêt bucolique ou un magnifique lever du soleil. Au lieu de cela, nous avons été accueillis par un ciel gris et moche, des averses torrentielles ou des endroits surpeuplés. Pourtant, ces problèmes étaient non seulement intéressants, mais une fois réglés, ils me donnaient la confiance qui m'a permis de créer de magnifiques photos.

Tout était calme quand nous nous sommes levés vers 4 h 30, au petit matin, pour voir qui aurait la première place du lever du soleil en Amérique. Nous marchions, toujours un peu somnolents, autour du sommet plutôt sombre du mont Cadillac. Pourtant, plus la lumière diurne se faisait de plus en plus présente, plus il semblait évident que nous n'étions pas les seuls ici. Des dizaines puis des centaines de petites formes se sont peu à peu transformées en photographes. Rapidement, un défi semblait s'être lancé à savoir qui pourrait s'approcher le plus de la falaise, tout en haut, afin d'avoir le meilleur point de vue sur le lever du soleil. J'ai dû changer de place de 10 à 15 fois. Quoi qu'il en soit, j'avais avec moi quelque chose de rare ce matin : une caméra α7R II de Sony, avec une gamme dynamique impressionnante, fin prête à faire sa mise au point super rapide sur les premiers rayons de soleil. À l'ISO 100, cette bête approchait les 14 arrêts de la gamme dynamique.

Caméra α7R II de Sony. Objectif G Master 16-35 mm f/2.8 de Sony. 1/60e de sec., f/22, ISO 400

De plus, j'ai su transformer rapidement ces autres photographes indésirables en modèles impromptus. Il y avait un couple qui fêtait leur anniversaire, et un hippie de la génération « millénaire », portant un poncho, qui semblait ajouter quelques notes de la Californie, en Nouvelle-Angleterre. Avec sa vitesse d'obturation de cinq images par seconde, je n'ai heureusement raté aucune photographies des « ponchos ».

Caméra α7R II de Sony. Objectif G Master 16-35 mm f/2.8 de Sony. 1/40e de sec., f/22, ISO 250

La journée suivante nous nous sommes arrêtés au Jardin Asticou Azalea. Ce jardin magnifiquement dessiné contrastait avec le littoral spectaculaire du Maine, avec ses nombreux pins. Malheureusement, le ciel couvert d'une bruine intermittente cachait la flore luxuriante qui nous entourait. J'ai par la suite essayé quelques concepts de compositions photographiques habituels; une réflexion ici, un détail de près avec une certaine profondeur de champ, mais rien de vraiment spectaculaire. Puis je me suis rappelé que les photographies les plus convaincantes incluaient toujours une personne. J'ai demandé à Lisa Bao (@lisabao) de se cacher dans un buisson verdoyant, en ne laissant paraître que son visage. J'ai utilisé mon objectif 55 mm f/1.8 et, enfin, j'ai réussi à réaliser quelque chose d'irrésistible. Même avec l'absence de la lumière du soleil, les résultats furent excellents.

Caméra α7R II de Sony. Objectif 55 mm f/1.8 de Sony. 1/500e de sec., f/1.8, ISO 125

Peu de temps après, l'équipe s'est arrêtée pour profiter de l'occasion de photographier un vieux pont rustique, construit tout en pierres. Mais quelques minutes après être sortis du bus, une averse torrentielle nous est tombée dessus. Avec mes deux nouveaux amigos de la Communauté Alpha, Andrew (@andreweggers) et Anthony (@theanthonycastro), j'ai réussi quelques photos créatives avec la route et sa ligne jaune centrale. Nous étions complètement trempés et alors que nous voulions nous réfugier sous le pont, nous nous sommes mis à chercher des occasions de photos. Sous l'une des voûtes secondaires, une grande flaque d'eau s'était accumulée. J'ai demandé à Anthony de se mettre dans le champ de la photo, en face de moi. Pour obtenir une bonne réflexion, vous devez vous abaisser le plus possible. En positionnant ma caméra à quelques millimètres de la surface de l'eau, l'objectif grand-angle de 16-35 mm du G Master transformait la flaque d'eau en lac virtuel. En utilisant aussi la règle de la grille des tiers dans le viseur, j'ai pu tirer ma photo préférée du week-end. La leçon à retenir ici, est d'utiliser ce que vous avez, et même avec de grandes limitations, vous pouvez trouver un élément engageant qui vous permettra de faire un véritable chef-d'œuvre.

Caméra α7R II de Sony. Objectif G Master 16-35 mm f/2.8 de Sony. 1/50e de sec., f/2.8, ISO 50

Jour après jour, je sentais mes talents créatifs s'amplifier. Alors, quel était le dernier volet de mon aventure « Comment faire de la limonade avec des citrons ? » Travailler en collaboration. Cela semble simple, mais l'est-ce vraiment ? Beaucoup le disent, mais pour en bénéficier réellement, il faut l'implanter complètement. Il n'y a plus de « moi ». Plus de « Je veux que cette photo soit meilleure que celles des autres ». Plus de « Je ne sais pas si je veux partager cet endroit parfait avec eux ». Fort de ces pensées, vous ne pouvez que réussir. Je crois vraiment que l'esprit collectif génère un art supérieur. Pendant qu'Andrew, Anthony et moi passions plus de temps à réfléchir, à parler et à photographier, les idées coulaient à flot et le niveau de qualité photographique ne cessait d'augmenter. Cette photo (image 5) célèbre cela. Dans cette ancienne forêt, nous avons tous ajouté notre grain de sel et contribué au succès; Anthony et son idée de « sac de couchage », Andrew et ses convictions du meilleur objectif, et moi avec mes révolutions du cadrage. Le résultat était de loin supérieur à tout ce que j'aurais pu faire par moi-même.

Caméra α7R II de Sony. Objectif G Master 16-35 mm f/2.8 de Sony. 1/500e de sec. f/2.8, ISO 100

Bien sûr, un coucher de soleil tropical avec un beau visage fait de magnifiques photos, mais lorsque vous devez déployer des efforts considérables, de l'ingéniosité et du travail d'équipe donne toujours une image plus gratifiante et mémorable.

Max Boncina fait partie de la Communauté Alpha de Sony. Vous pouvez le suivre sur Instagram @max.bon

Produits en vedette dans cet article
By