Close

Bienvenue à Universe

Les fichiers PRO : Les 8 étapes pour maîtriser la SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche)

Les fichiers PRO : Les 8 étapes pour maîtriser la SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche)

Les fichiers PRO : Les 8 étapes pour maîtriser la SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche)

Bénéficier d'un niveau de classement élevé dans les résultats de recherche Google est ultra-essentiel pour toutes les entreprises. La plupart des chercheurs ne regardent que la première page des résultats, dans cette spécialité compétitive qu'est la photographie commerciale, où il semble parfois que tout ce qui est nécessaire pour être un pro de la photo est une caméra et un site Web, pouvoir se positionner en tête de liste des résultats de recherche est déterminant. Vous pouvez y arriver de deux façons : Vous pouvez payer, ou essayer d'atteindre votre but organiquement. La première option nécessite seulement un compte bancaire bien garni, et aussi un compte sur Adwords. La deuxième option est réalisée en optimisant les résultats d'un moteur de recherche, ou SEO.

L'optimisation des moteurs de recherche consiste à adapter votre site Web en fonction des demandes de Google, pour que le géant de la recherche classe votre site à un niveau plus élevé, et l'affiche au début des résultats d'une recherche par mots-clés. Nous avons demandé au photographe d'une entreprise de Detroit et expert en SEO Black Discher, ses conseils sur l'optimisation des moteurs de recherche pour les photographes de niveau professionnel. Il nous a révélé huit éléments qui pourraient aider votre site à bénéficier d'un meilleur classement, dès maintenant.

1. Optimiser pour Google

Vous vous demandez pourquoi Google est l'objet de toutes ces discussions sur la SEO ? Le fait est que, selon NetMarketShare.com, le géant de la recherche détient une part de 81 % des recherches sur les ordinateurs de bureau, et de 97 % des recherches sur appareils mobiles. Si vous parvenez à vous classer à un niveau élevé chez Google, votre site Web sera affiché, en première page, de la majorité des chercheurs.

L'optimisation commence par l'image de marque. Si vous n'avez pas encore compris ce qui vous différencie de vos concurrents, le moment est arrivé de le faire. Vous pourrez ainsi déterminer quelles phrases-clés, les mots que les gens tapent dans un moteur de recherche, afin de trouver un photographe qui fait ce que vous faites, pour lesquelles vous souhaitez optimiser votre site Web.

« La meilleure recherche par mots-clés », selon Discher, « consiste à demander à vos clients et amis comment ils croient que les gens vous chercheraient. Et quand votre téléphone sonne, demandez à l'appelant comment il a entendu parler de vous. Et s'il répond qu'il vous a trouvé sur Google, essayez de creuser un peu plus profond et dites que vous travaillez avec un technicien en SEO, et que vous aimeriez savoir quelle phrase a été inscrite pour vous trouver. Cette question est l'outil de recherche par mots-clés la plus simple qui soit. Et puis, tapez dans Google « Detroit Corporate Photographer », par exemple, et regardez au bas de la page, vous pouvez voir les recherches liées à ce terme. Ce qui est génial, ce sont les recherches que les gens ont faites en même temps ou à peu près, quand ils ont cherché Detroit Corporate Photographer. Donc, ce sont d'autres mots-clés très efficaces que vous devriez considérer."

Lorsqu'il s'agit de choisir des mots-clés, vous devez vous concentrer. Les termes plus généraux sont pratiquement inutiles. "Photographe", "Photographe de New York" et "Photographe de mariage" ne feront pas sonner votre téléphone.

« Le degré de raffinement du contenu dont vous avez besoin dépend de la compétitivité de votre marché », explique Discher. « En d'autres termes, si vous tapez Photographes de Détroit, vous obtiendrez Thumbtack, et tous les autres photographes qui font des affaires là-bas. Mais la plupart des gens affinent leur recherche en utilisant des phrases de trois mots, ou plus. C'est ce que nous appelons des « phrases-clés à longue queue ». La majeure partie de votre volume sera Photographe corporatif de Détroit, mais il y en a d'autres semblables. Photographe de manufacture de Détroit, par exemple, ou d'autres améliorations qui affinent encore plus les résultats. »

Ce que vous faites devrait être faire partie de votre phrase clé. Votre nom ne devrait pas y être.

« Il n'est pas nécessaire d'avoir votre nom à moins d'être une étoile de la musique rock » nous dit Discher. « Personne ne cherchera Blake Discher, ils seront plutôt à la recherche d'un photographe d'entreprise de Détroit. S'ils veulent Annie Leibovitz, ils vont chercher son nom. Pas pour mon nom. La clé est de faire correspondre le plus possible vos phrases-clés à celles inscrites par les gens. »

2. Texte, texte, texte

Le texte est essentiel aux sites Web, car il décrit clairement à Google le contenu du site. Le texte est la façon dont vous ajoutez des mots-clés pertinents à votre site Web. Le défi pour de nombreux photographes est de faire parler nos photos. Mais pour l'optimisation, c'est une très mauvaise idée.

« C'est là où se trouve le dilemme de tous les artistes visuels », explique Discher, « et c'est le texte de la page. S'il existe un conseil simple à donner aux photographes, ce serait d'obtenir une copie, un texte compréhensible par un humain, pour la page d'accueil de leur site. Depuis quelque temps, Google accorde beaucoup d'importance à la page d'accueil, ce qui provoque la sortie en résultat de ces sites comptant à peine une seule page. C'est à peu près comme quand vous cliquez sur le lien « À notre sujet », et que vous faites défiler la page qui contient cette section. En raison de ces sites à défilement élevé, Google attache plus d'importance à la page d'accueil maintenant. »

La quantité de texte et la densité de mots-clés sur une page sont aussi des facteurs importants à considérer.

« Le plus vieux dicton de la SEO est : Le contenu est roi », dit Discher, « et ce qu'ils cherchent maintenant est une page de 1 000 à 1 500 mots. Les gens veulent des sites riches en contenu. Ils se disent que s'il y a beaucoup de contenu sur une page, ça devrait être une expérience utilisateur géniale. Vous pouvez vraiment mettre le contenu partout où vous voulez sur une page, ça n'a pas d'importance. Vous pouvez le mettre au bas de la page, vous pouvez lui ajouter des images, vous pouvez lui ajouter des légendes... Tout ce que vous voulez est mettre votre mot clé dans cette légende. Une image n'est pas seulement : « Le phare de l'île de la Pointe-Pelée ». Mais plutôt « Le phare de l'île de la Pointe-Pelée vu dans l'objectif du photographe de Détroit, Blake Discher ».

Tout en profitant des opportunités de base qu'est l'utilisation des mots-clés, n'oubliez pas qu'ajouter les mêmes phrases à votre site va vraiment nuire à votre classement de recherches. Google appelle cela la « suroptimisation ».

« Il y a un bémol cependant », dit Discher. « Avec leur mise à jour d'il y a environ un an, Google a commencé à punir les pages suroptimisées. Ils en sont à une étape où ils se disent : En voilà un qui essaie de profiter du système parce qu'il utilise trop telle ou telle expression ». C'est ce qu'on appelle la densité des mots-clés; le pourcentage de mots-clés versus le total de mots de la page. C'était autrefois vraiment ridicule; maintenant c'est : Les gars, nous savons que vous essayez de contourner le système, cessez de suroptimiser votre site. Il y a beaucoup de sites qui en ont été victimes et qui ont commencé à perdre des clients. Nous sommes maintenant dans une époque - et c'est la chose la plus étrange au monde - où nous désoptimisons les pages de nos sites Web et ils commencent à reprendre du poil de la bête au niveau de leurs classements. »

Un autre point à considérer lorsqu'il s'agit d'utiliser du contenu, dit Discher, est la plate-forme sur laquelle vous bâtissez votre site Web. Certains modèles sont très populaires auprès des photographes, et ceux-ci peuvent prétendre être SEO friendly, mais en fait, si vous n'avez pas la possibilité d'ajouter du contenu sur la page d'accueil, vous ne réussirez tout simplement pas à impressionner Google. C'est pourquoi Discher suggère une plate-forme particulière, meilleure que toutes les autres.

« Utilisez la meilleure plate-forme qui vous permettra d'ajouter du contenu à votre site », dit-il, « comme Wordpress. Il y a beaucoup d'exemples là-bas, de Wix à Photoshelter en passant par Photo Folio, et certains d'entre eux vous permettent de mettre tout le contenu voulu sur votre page d'accueil, tandis que d'autres ne vous le permettent pas. Placez votre contenu sur la page d'accueil, car Google donne beaucoup de crédit à la page d'accueil, et assurez-vous d'écrire des choses compréhensibles par des personnes et de ne pas suroptimiser. Si la densité de mots-clés est trop grande, vous serez défavorisé. »

3. Changez souvent le contenu

Google estime que les sites récemment mis à jour sont plus pertinents. Les vieilles nouvelles sont rarement intéressantes, donc ils ont raison. Et pensez à l'avantage que les photographes ont dans ce domaine : nous produisons du contenu au quotidien. Ajoutez seulement ce contenu à votre site Web et, voilà, Google est satisfait.

Bien sûr, ajouter des photos à votre portfolio est considéré comme une mise à jour, mais c'est aussi vrai pour tout changement au contenu de la page. L'un des moyens les plus simples d'ajouter du contenu consiste à relier votre site Web à des plateformes de médias sociaux populaires, comme Instagram.

« Si votre site n'a pas été mis à jour depuis six mois ou un an, » dit Discher, « ou si vous n'affichez pas de nouveau contenu sur votre page d'accueil, votre classement en souffrira. Une chose vraiment facile que les photographes peuvent faire est de mettre un flux Instagram sur la page d'accueil, juste en bas de la page. Vous pouvez faire une photo par jour, la télécharger directement depuis votre iPhone et vous avez du nouveau contenu tous les jours. Google récompense cela. »

« Tout changement est bon », ajoute-t-il, « absolument tout. C'est l'une des raisons pour lesquelles les photographes de mariages ont toujours bien réussi avec Google. Sur leurs pages d'accueil, ils montrent une photo de Bob et Betsy qui viennent de se marier. Et puis il y a un petit texte de présentation : « Nous venons de photographier le magnifique mariage de Bob et Betsy, c'était amusant de faire leur mariage ici à Boise, en Idaho. Eh bien, vous avez un mariage, une photographie et Boise, en Idaho. Vous avez votre phrase-clé et ce contenu ne se démodera jamais. »

Bien que Google modifie son algorithme de temps en temps, il existe quelques optimisations de recherche qui semblent ne jamais disparaître. Des choses comme les tags alternatifs et les liens ne menant nulle part sont en haut de liste.

« L'autre chose évidente », dit Discher, « est de ne jamais mettre de liens ne menant nulle part sur votre page. Aucun lien mort ni images sans tags. Google est de plus en plus sophistiqué pour déterminer quel genre d'image il s'agit avec le contenu l'entourant, mais le tag pour la recherche d'images Google est aussi important. La balise meta description, qui était très importante pour le référencement, n'a plus d'importance. La façon dont vous pouvez écrire les 160 caractères que Google utilise pour décrire votre page, qui apparaît sous les liens suggérés. D'un point de vue purement SEO, cela n'a aucun poids, mais du point de vue de la conversion, quand je regarde la première page et que je lis ce que sont ces choses, cette description que les gens vont lire et décider : Est-ce que je vais le site de ce mec ? »

4. Écrire un blog

En parlant de contenu frais, il n'y a rien de plus frais et de plus utile que d'écrire un blog. Le blog est une opportunité d'ajouter directement un texte riche en mots-clés à votre site, et il ajoute également du contenu frais et des liens entrants. Les liens vers et à partir du contenu pertinent sont bons, peu importe où le blog est hébergé. Les médias sociaux peuvent être utiles pour ajouter des liens.

« Offrir un blog est une excellente idée » dit Discher, « parce que vous allez écrire votre blog de façon à subtilement mentionner certaines de vos phrases-clés. Vous devriez également avoir des liens sur votre site et un des moyens les plus faciles de le faire est avec un blog. Lorsque vous écrivez votre blog, à un endroit vous allez ajouter un lien vers votre page d'accueil. Google considère cela comme très important car les liens entrants sont précieux. »

« Google considère aussi la mention des médias sociaux », ajoute-t-il. « C'est important d'être sur LinkedIn ou Facebook avec une page d'entreprise. Une présence dans les médias sociaux rapporte beaucoup. Toutes vos ``mentions`` s'y trouvent. »

Si vous n'aimez pas écrire, ou si vous n'êtes pas particulièrement doué, vous pouvez contourner cela en bloguant dans les coulisses de vos séances photos. Il suffit de demander à un ami de prendre des photos et d'écrire quelques légendes et vous voilà en affaires. Le service de SEO appartenant à Discher, « Go-SEO », a déjà aidé un photographe qui voulait améliorer son classement de recherche dans Google mais qui rejetait totalement l'idée de bloguer.

« Un jour, nous avons eu un gars de New York », dit Discher, « et j'ai réduit ses attentes parce qu'il est dans le marché le plus compétitif au monde. Il détestait écrire. J'ai alors dit 'Pourquoi ne faisons-nous pas une études de cas ? Faisons trois ou quatre études de cas sur la façon dont vous avez réussi et comment vous avez abordé votre projet. Cela va vous donner une certaine crédibilité auprès des nouveaux clients, car ils verront les noms de leurs concurrents, et ce ne sera pas un article de blog. Vous n'avez pas besoin d'être un écrivain renommé, donnez-moi juste 500 mots sur ce que vous avez fait pour ce client. Il a mis ces études de cas et les liens entrants vers sa page d'accueil, et ils ont donné un `énorme coup de pouce à ses classements. Nous avons réussi à l'amener à la première page pour quelque chose comme 10 de ces 12 phrases, ce qui est une incroyable réussite. »

5. Utiliser des tags spécifiques à vos pages

Vous savez ces mots qui apparaissent dans l'onglet même de votre navigateur Internet ? Votre navigateur sait quoi mettre en raison des tags de titre dans les métadonnées de la page. Autrefois, les gens utilisaient simplement la même balise (ou tag) de titre sur chaque page de leur site, mais c'était une erreur horrible pour dire à Google que chaque page a un contenu unique. Gardez tout spécifique à la page où est le client.

« Vous ne voulez pas le même titre sur l'ensemble de votre site », explique Discher. « Il y a quelques sites modèles dans lesquels vous insérez votre tag de titre et qui le répète sur chaque page de votre site. Google veut vraiment savoir de quoi chaque page parle. Donc, si vous optimisez votre site pour dix phrases de mots-clés, et que vous avez cinq pages, étalez ces mots-clés sur les tags de titre. »

Ne répétez pas le contenu de votre site non plus. Google déteste ça.

« Éviter le contenu en double est très important et le sera toujours » , ajoute Discher. « Ne pas répéter le même texte en pied de page sur chaque page de votre site si ce pied de page est une copie de votre contenu SEO. En d'autres termes, il ne devrait pas se répéter. Le pire endroit où vous pouvez mettre une copie de contenu SEO - ces 600 à 1000 mots que vous allez écrire - est en pied de page, lorsqu'il se répète sur chaque page. Parce que c'est du contenu en double sur l'ensemble du site. L'utilisation de tags spécifiques ne se démode jamais. »

6. Agissez intelligemment avec la vidéo

Si, comme beaucoup de photographes, vous filmez aussi de la vidéo, voici une très bonne nouvelle : la vidéo aide au référencement. Google considère la vidéo comme un contenu riche et utile, ce qui la place bien dans les classements de recherches. Google possède également YouTube. Cette combinaison devrait vous indiquer tout ce que vous devez savoir sur l'importance de mettre des vidéos sur votre site et d'utiliser YouTube pour le faire. Sur la page YouTube de votre vidéo, veillez à utiliser des mots-clés pertinents dans la description de la vidéo, ainsi que des liens vers votre site. Et profitez du sous-titrage pour associer du texte directement à votre vidéo.

« YouTube appartient à Google », explique Discher, « vous allez donc vouloir mettre votre vidéo sur YouTube à coup sûr, et vous voulez avoir vos mots-clés dans sa description. Ce n'est pas seulement une vidéo d'une « usine de fabrication automobile Ford », c'est : « la vidéo d'un photographe corporatif de Detroit chez Ford ».

Discher vous recommande également d'intégrer la vidéo sur votre site Web, ce qui compte pour ajouter du contenu. C'est une proposition de deux pour un avec la vidéo YouTube.

« Intégrez définitivement la vidéo sur votre site », dit-il. « Plus il y a de contenu, mieux c'est. Google aime les sites riches en contenu. Vous ne voulez pas entrer dans cette chose où vous êtes si ascétique que vous avez juste quelques photos et dites 'ne m'appelez pas parce que je suis un artiste'. Ça ne marche pas comme ça. »

7. Construire un site efficace, rapidement

Parce que la recherche mobile est de plus en plus importante, les sites Web qui s'adaptent bien aux appareils mobiles sont très appréciés. Cette réponse à la demande, qui réorganise un site Web en fonction de la taille de l'appareil sur lequel il est visualisé, est très appréciée car Google sait que les utilisateurs mobiles pourront interagir correctement avec la page. Si votre site ne paraît pas bien ou ne fonctionne pas bien sur un téléphone mobile, Google a très peu d'intérêt à le classer très haut.

« Assurez-vous simplement que cela fonctionne bien sur les téléphones mobiles en général », explique Discher. « Le design réactif est énorme. Environ 60 % de toutes les recherches sont effectuées sur un appareil mobile ces jours-ci. Google a avisé tout le monde impliqué dans le domaine du SEO que les sites non réactifs allaient être pénalisés. «

« Ce qui répond le mieux, ajoute-t-il, c'est plus que de redessiner le site. Les autres points à faire attention sont les cibles. En d'autres termes, vos éléments de menu doivent être assez espacés pour être affichés sur un minuscule écran de téléphone intelligent, que les doigts d'une personne peuvent discerner entre votre portfolio pour l'entreprise et pour les portraits. En outre, la vitesse de chargement de la page est devenue extrêmement importante. Pour les photographes, cela signifie qu'il est plus important que jamais que les images que vous y mettez soient correctement optimisées. Même si les images doivent avoir une largeur de 2000 pixels pour chaque périphérique de visualisation possible, elles doivent être limitées à 150 ko, maximum. Les images sont généralement les éléments les plus « lourds » sur une page. Vous pouvez placer votre URL dans un Google response test ou dans PageSpeed Insights, et il évaluera votre site et vous indiquera ce que vous pourriez faire pour l'améliorer. Si vous croyez que mettre une image JPEG au niveau de qualité 12, non ça va vous tuer au niveau SEO. Vous voulez activer l'aperçu dans Photoshop et descendre lentement ce curseur. Dans de nombreux cas, c'est le niveau 9 ou 8, selon les images. »

8. Vérifier votre travail

Une fois que vous avez apporté des changements pour optimiser votre site, Discher suggère de prendre du recul et de vous assurer que le site fonctionne bien, et de vérifier les résultats avec votre famille et vos amis.

« Choisissez quelqu'un qui n'a jamais vu le site, mettez-le devant votre ordinateur et laissez-lui voir votre nouveau site, puis regardez-le naviguer. Voyez à quel point la navigation est intuitive. Parce que vous avez vu votre site en développement pendant des mois; quelque chose pourrait être bizarre, bien qu'inaperçu. L'interface utilisateur et la navigation ont tendance à être très importants. »

« Ensuite, il y a Rankchecker », ajoute Discher. « Si vous vous asseyez et commencez simplement à chercher toutes vos expressions de mots-clés, tôt ou tard, Google vous verrouillera. Vous ne faites que répéter les recherches de la même adresse IP. Nous utilisons Rankchecker. C'est un plugin de Firefox; vous mettez toutes vos expressions de mots-clés et le lancez. Il espace vos demandes et vous donne votre classement sur Yahoo et Google sur un petit tableau. Il existe également des outils similaires avec Chrome. »

Blake Discher est un photographe d'entreprise de Detroit qui gère également Go-SEO, une entreprise dédiée à aider les autres entreprises à améliorer leur référencement. Trouvez-les en ligne à go-seo.com.

Au sujet de l'auteur:

William Sawalich a réalisé sa première impression en chambre noire dès l'âge de dix ans. Il a obtenu sa maîtrise du Brooks Institute of Photography à Santa Barbara, en Californie. Avec les portraits, les natures mortes et ses contrats de photographie, Sawalich est aussi un écrivain avide. Il a écrit des centaines de critiques d'équipement, articles et profils de photographes de niveau mondial. Il dirige le département de la photographie de Barlow Productions à St. Louis.

 

Produits en vedette dans cet article
By