Close

Bienvenue à Universe

Comment j’ai réussi la photo : Aerosmith en action

Comment j’ai réussi la photo : Aerosmith en action

Comment j’ai réussi la photo : Aerosmith en action

Le promoteur de la tournée a communiqué avec moi la veille du spectacle pour m’indiquer que j’avais obtenu les documents d’accréditation pour le spectacle d’ouverture de la tournée Blue Army d’Aerosmith, que j’allais photographier le groupe à partir de l’avant de la scène, mais que je devais apporter un objectif à longue focale : qu’est-ce que cela voulait dire? Une contradiction pour les photographes de concert connaisseurs. En général, le promoteur de la tournée choisit deux options dans un concert, soit la photographie à partir de la fosse (l’avant de la scène), où les objectifs grand-angles sont nécessaires, soit la photographie à partir de la console de mixage (l’arrière de la salle de spectacle), où les objectifs à longue focale sont requis. J’ai décidé d’apporter deux appareils photo, l’α7 de Sony muni d’un objectif grand-angle, ainsi que l’α77 II de Sony doté de l’objectif 70-400 4-5.6. Peu importe l’endroit d’où je photographierais, j’étais persuadé que j’aurais toute la couverture de longueur focale dont j’aurais besoin.

Alors que j’attendais à l’extérieur avec d’autres photographes pour être accompagné jusqu’à ma position, les rumeurs et les spéculations allaient de bon train concernant notre place. Près de la moitié des photographes n’avaient apporté que des lentilles courtes et étaient préoccupés de leur couverture de longueur focale. Il s’en est suivi des réflexions au sujet du prix élevé de la lentille 2.8, ainsi que de l’objectif 300 ou 400 mm. C’est à ce moment-là que quelques autres photographes ont remarqué mon équipement de Sony et qu’ils ont commencé à me poser des questions, surtout par rapport à la taille et au poids en général (je ne me servais même pas d’un monopode). Certains avaient des questions, beaucoup avaient des doutes. Cependant au moment où l’on nous accompagnait dans la salle de spectacle, je souriais en arrivant à la plateforme de la console de mixage. J’étais fin prêt à assurer la couverture du spectacle, ou du moins les trois premières chansons, ce qui représente la norme dans la couverture de concerts.

Dans le cadre d’un concert, l’éclairage des principaux groupes musicaux lors de leur prestation est généralement lumineux et plein de couleur, de sorte que l’ouverture 5.6 de l’objectif au moment de photographier aux 400 mm maximaux, ainsi que la vitesse d’obturation rapide ne présentent pas un problème pour produire des images nettes et bien éclairées, surtout lorsque vous utilisez un nombre ISO plus élevé (vitesse de pellicule). Alors que la troisième chanson tirait à sa fin, on nous a rapidement accompagnés à l’extérieur de la salle de spectacle. Quelques autres photographes m’ont demandé s’ils pouvaient regarder mes images et ils étaient stupéfaits par la qualité générale que j’avais produite. Avant de partir, j’ai offert un avant-goût rapide des nouveaux appareils photo que Sony a annoncé plus tôt ce jour-là et de nombreux photographes étaient impatients de consulter la gamme Alpha de Sony sur le site Web. Dans le cadre d’une autre nuit fructueuse, j’ai fait passer le mot au sujet de la puissance de la gamme Alpha de Sony et j’ai produit de remarquables clichés d’Aerosmith.

Untitled

Mon exposition principale lors de l’utilisation de l’α77 II de Sony avec l’objectif 70-400 mm : 1/800 sec; f/5.6; ISO 2500

Source: Slingshot Photography
By