Close

Bienvenue à Universe

Les meilleurs objectifs pour les paysages

Les meilleurs objectifs pour les paysages

Les meilleurs objectifs pour les paysages

Qu'est-ce qui fait qu'un objectif soit excellent pour photographier les paysages? Nous avons demandé aux Artisans de l'imagerie Sony ce que les meilleurs photographes du monde utilisent pour obtenir des photos qui inspirent et excitent l'imagination des téléspectateurs. Voir ce que Joe Brady, Colby Brown, Chris Burkard, Gary Hart, Andy Katz, Jason Lanier, Spencer Pablo, Thibault Roland et Don Smith nous ont dit sur leurs objectifs préférés pour photographier les paysages, la raison pour laquelle ils les ont choisis et la façon dont ils les utilisent pour capturer le moment décisif.

Joe Brady

Objectif Vario-Tessar T* FE 24-70 mm f/4 ZA OSS Sony 

Choisir un objectif favori pour mon travail en photographie de paysage est un peu comme choisir mon menu préféré, tout dépend de l'emplacement, de l'environnement et de mon humeur du moment. Cela dit, si je devais choisir un seul objectif, je prendrais le FE 24-70 mm f/4 ZA. La raison de ce choix est sa combinaison de polyvalence, de performance et de faible poids. Je trouve que l'objectif est net dans toute sa plage d'ouverture et cela me donne la flexibilité dont j'ai besoin pour mieux capturer chaque scène. En tant que photographe de paysage, mon but est de créer à la fois un portrait de l’emplacement qui raconte une histoire tout en intégrant des caractéristiques qui attirent l'attention au sein de la photographie. La prise de vue à près de 24 mm me permet d'inclure des éléments en gros plan qui contribuent à créer de la dimension et de la distance tout en maintenant la mise au point sur tous les sujets de l'image qu'ils soient proches ou à l'infini. La prise de vue entre 50 et 70 mm me permet de me mettre un peu plus près et m'offre une perspective plus rapprochée que celle que nos yeux peuvent voir. Puisque je suis grand amateur de photographie panoramique, ce qui est bien adapté à la plupart des endroits que je visite, lorsque je fais plusieurs prises de vue verticales j'obtiens une perspective normale et je couvre tout du premier plan jusqu'au ciel dans chaque image. Alors que je fais des prises de vue avec des objectifs plus larges et plus longs en fonction des besoins de la scène, mon objectif de choix demeure le FE 24-70 mm f/4 ZA.

UntitledGrand Teton, Wyoming. Le lever du soleil sur Grand Teton est particulièrement joli dans les réflexions entourant les points de vue de Schwabacher Landing. Le soleil levant vient d'ajouter une lueur rose à la pointe du Grand Teton qui se reflété dans le cours d'eau gonflé par un incroyable barrage de castors très profond. Ce panorama est un jumelage horizontal de trois prises de vue. Appareil photo α7R II Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 24-70 mm f/4 ZA OSS Sony à 26 mm, 1/20 s, f/9, ISO 100

Gary Hart

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

Objectif Vario-Tessar T* FE 24-70 mm f/4 ZA OSS Sony

FE 70-200 mm f/4.0 G OSS Sony 

Mon objectif préféré est celui qui me permet de faire mon travail au bon moment. En fait, pour éviter de fausser ma créativité, j'évite consciemment d'approcher une scène avec une idée préconçue de l'objectif à utiliser.  Puisque la plage focale que je souhaite couvrir chaque fois que je photographie des paysages est de 20 à 200 mm, les trois objectifs que j'apporte toujours avec moi sont le Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS à monture FE Sony, le Vario-Tessar T* FE 24-70 mm f/4 ZA OSS Sony, et le FE 70-200 mm f/4.0 G OSS Sony.

Puisque je prends des prises de vue de paysage, je me retrouve souvent sur un sentier à escalader de haut en bas un terrain escarpé ou à sauter sur des criques rocheuses pour obtenir ma photo. J'adore donc la compacité robuste de ces excellents objectifs f/4 de Sony. Mon objectif macro, mon grand-angulaire ultrarapide, et mon téléobjectif ultra sont des objectifs spécialisés qui restent souvent derrière à moins que j'aie un but particulier pour eux.

Quand je photographie un paysage, je visualise ma composition avant de choisir un objectif. Il ne s'agit pas seulement des composants latéraux (gauche/droite et haut/bas) de la composition, mais aussi de ses composants avant et arrière. Si je photographie un vaste paysage, je prends mon objectif 16-35 mm et j'essaie de trouver quelque chose à proximité à utiliser pour le premier plan. Quand je souhaite isoler un sujet éloigné ou comprimer des éléments proches et lointains, je sors mon objectif 70-200 mm. Et l'objectif 24-70 mm est parfait pour les moments où je ne veux pas utiliser une longueur focale extrême.

Untitled

Lever de la lune printanière, Half Dome, Parc national de Yosemite, Californie. Le ciel coloré et sa réflexion ont été les points saillants de cette scène classique à Yosemite. Mon objectif Zeiss 16-35 mm f/4 Sony en orientation verticale m'a permis d'inclure des quantités suffisantes de chaque élément, tout en transformant le lever de la lune presque pleine en un accent délicat. Appareil photo α7R II Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 21 mm, 1,3 s, f/11, ISO 80

Untitled

Reflet crépusculaire hivernal, Half Dome, Parc national de Yosemite, Californie. Dans cette image provenant du même endroit, le point culminant de la scène était le paysage hivernal. Mon objectif 24-70 mm en orientation horizontale m'a permis d'inclure la rive partiellement couverte de neige et la rivière d'apparence vitreuse, tout en ayant une image plus nette sur le Half Dome. Appareil photo α7R II Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 24-70 mm f/4 ZA OSS Sony à 24 mm, 30 s, f/8, ISO 100.

Untitled

Le Ciel et la Terre, Nouvelle Lune et Vénus, contreforts de la Sierra en Californie. Quand je veux mettre l'accent sur la lune, je prends mon objectif 70-200 mm f/4 Sony. Non seulement il agrandit la lune, mais fait rapprocher des objets terrestres lointains comme ces arbres perchés sur les collines. Appareil photo α7R II Sony, objectif FE 70-200 mm f/4,0 G OSS Sony à 139 mm, 2 s, f/8, ISO 400.

Jason Lanier

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

À l'époque où j'ai adopté les appareils Sony, cet objectif n'avait pas encore été annoncé et il m'est difficile de vous exprimer la joie que j'ai éprouvée quand il a été lancé sur le marché. Quand je prenais des prises de vue avec Nikon, je préférais l'objectif 16-35 mm au lieu du 14-24 mm. Donc quand j'ai pu mettre la main sur cet objectif, j'ai été ravi. J'adore cet objectif pour les paysages parce que même à f/4m j'obtiens très peu de distorsion sur les bords de la composition ce qui me permet de faire des prises de vue à grande ouverture et de laisser passer plus de lumière. Ce qui est un énorme avantage, dans certaines circonstances, comme la photographie à main levée. Je crois que je fais plus de photographie à main levée que la plupart des photographes de paysage, comme la photo que vous voyez ici. Il est donc important pour moi de pouvoir faire des prises de vue à grande ouverture et d'obtenir d'excellents résultats.

L'objectif est bâti comme un tank et il s'adapte vraiment bien aux éléments. J'ai torturé cet objectif dans des environnements très durs, comme le sable, l'eau, les chutes, etc., et il ne cesse de prendre de superbes photos. Il s'adapte très bien, se focalise rapidement, produit un excellent rendu des couleurs, et transforme la prise de photos de paysage en un jeu d'enfant. J'aime aussi le fait qu'il s'adapte à tous les types de filtres parce que l'élément avant ne se prolonge pas au-delà de la filature du filtre. Donc quand je veux y ajouter un polariseur, un filtre UV, ou même un écran gris neutre à 16 crans, je n'ai pas besoin d'équipement supplémentaire ou d'adaptateurs étranges pour le faire fonctionner.

Puisque je fais beaucoup de photographie de types différents, j'aime aussi le fait que je ne suis pas limité à 16 mm. Être capable d'avoir un zoom et un ultra grand-angulaire dans un seul objectif à f/4 est vraiment extraordinaire pour moi. Parfois, on a vraiment besoin de 35 mm pour obtenir une prise de vue qui, autrement, serait impossible d'obtenir. Je me souviens quand je prenais des prises de vue avec Nikon, mon copain apportait son objectif 14-24 mm et j'avais mon 16-35 mm. Chaque fois que nous étions à la même séance de photographie, nous échangions nos objectifs pour le plaisir et je souhaitais toujours finir par vouloir cette capacité supplémentaire et je lui demandais de me redonner mon 16-35 mm. Honnêtement, j'ai adoré cet objectif 16-35 mm de Nikon, mais je sens que celui de Sony est encore mieux conçu et plus durable.

Untitled

Côte de la Tasmanie, Australie. Mon ami me dit que je vois le monde en 16 mm. Je pense que c'est vrai. Voilà une des raisons pour lesquelles j'adore cet objectif. Appareil photo α7R II Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 16 mm, 1/250 s, f/4, ISO 100

Don Smith

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

L'utilisation d'objectifs grand angle ne consiste pas seulement à obtenir plus de paysage dans votre prise de vue. Il faut aussi commencer à penser à la profondeur ou du moins, à créer l'illusion de profondeur grâce à des relations entre les éléments proches et lointains. Dans cette image d'un bel arc en ciel à Hanalei Bay à Kauai, j'ai utilisé l'objectif à sa plus grande distance focale de 16 mm. L'image consistait surtout à capturer l'ensemble de l'arc et grâce à l'appareil photo plein cadre α7R Sony, j'ai atteint mon but.

Untitled

Baie de Hanalei, Kauai, Hawaï. J'ai vraiment cherché un élément à mettre au premier plan pour cette scène, mais le ressac était exceptionnellement doux et le premier plan était devenu une distraction. Dans cette image, j'ai décidé simplement d'encadrer l'arc-en-ciel et la vieille jetée en bois. Appareil photo α7R Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 24 mm, ¼ s, f/18, ISO 100.

Colby Brown

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

Quand il s'agit de trouver le bon objectif pour la photographie de paysage, je recherche plusieurs choses. Tout d'abord, il me faut un grand angle de prise de vue. Pour moi, la photographie de paysage consiste souvent à trouver la beauté dans le merveilleux monde qui nous entoure. Deuxièmement, il doit être portable. Souvent, je travaille dans des endroits éloignés et je ne veux pas que mes objectifs pèsent plusieurs kilos chacun. Troisièmement, il doit être net. D'un coin à l'autre, il doit y avoir un certain niveau de netteté générale qui permet à mes images de donner le sentiment qu'elles sortent de la page (ou de votre écran). Et enfin, il doit bien s'adapter aux filtres. En tant que photographe de paysage, j'utilise souvent un polariseur circulaire et des filtres gris neutre pour m'aider à réduire la lumière réfléchie et ralentir mes vitesses d'obturation avec l'eau en mouvement respectivement.

Untitled

Crystal Cave, Islande. Cette photo est un exemple de la raison pour laquelle j'utilise l'objectif 16-35 f/4 FE Sony dans presque tous mes projets et voyages à travers le monde. Il est léger et portable, offre un grand angle de prise de vue, est incroyablement net pour un zoom et s'adapte bien à ma trousse de filtres pour photographie de paysage Colby Brown Signature Edition. Appareil photo α7R Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 1/25 s, f/16, ISO 100

Chris Burkard

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

Sans hésitation, je choisis l'objectif 16-35 mm f/4. C'est l'un de mes objectifs préférés, je ne pars jamais en voyage sans lui! J'ai pris la photo illustrée ici avec l'objectif 16-35 mm à Wanaka en Nouvelle-Zélande au sommet du mont Roy. En raison de l'élévation et de la météo, il faisait probablement -20 °C (-5 °F); lorsqu'on photographie dans ce genre de conditions, la qualité de la conception est vraiment importante. J'ai fait subir à cet objectif des conditions plus sévères qu'une personne moyenne ne lui ferait jamais subit, et il ne m'a jamais laissé tomber. Dans des situations comme celles-là, je ne veux pas avoir à tâtonner pour changer mes objectifs, c'est la raison pour laquelle j'aime la fonctionnalité de zoom, car elle me permet de faire une gamme de compositions rapidement et efficacement. La dernière chose à laquelle je veux penser à ce moment c'est le matériel. Je pense qu'il est vraiment important de réduire au minimum le nombre de choses qui entrent dans la capture d'une image; non seulement est-il plus facile pour vous de capturer les images que vous imaginez, mais cela enrichit également votre expérience!

Untitled

Mont Roy, Wanaka, Nouvelle-Zélande. Appareil photo α7 II Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 20 mm, 1,3 s, f/4, ISO 100

Thibault Roland

FE PZ 28-135 mm f/4 G OSS Sony

L'objectif 16-35 mm est un favori, mais j'aime beaucoup le FE PZ 28-135 mm f/4 G OSS Sony et je l'utilise souvent. Optiquement, il est exceptionnel et très polyvalent : même si certains pourraient croire qu'il est un peu long pour photographier des paysages, il me permet de capturer des images très originales. C'est un objectif rapide et très net qui peut également être utilisé pour photographier des scènes de rue et il offre un joli bokeh uniforme lorsqu'il est utilisé à grande ouverture.

Untitled

Pont de Brooklyn, New York. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un paysage à proprement parler, cette photo du pont de Brooklyn montre l'une des raisons pour lesquelles j'utilise l'objectif 28-135 mm. J'étais à New York pour une séance photo et je cherchais des emplacements dans la région de Brooklyn. C'était le seul objectif que je portais sur moi et j'ai immédiatement profité du zoom à grande distance focale afin de capturer une image qui était originale tout en permettant aux gens de reconnaître le point de repère facilement. Appareil photo α7R Sony, objectif FE PZ 28-135 mm f/4 G OSS Sony à 72 mm, 181 s, f/8, ISO 100

Andy Katz

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

J'aime utiliser les objectifs grand angle, car ils donnent une perspective unique et, lorsqu'ils sont utilisés correctement, ils procurent une merveilleuse sensation de profondeur. Choisir un objectif favori pour mon travail en photographie de paysage l'étonnant Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony. Il est incroyablement petit et net, et sa conception est magnifique. C'est également un objectif très léger. C'est ce que j'aime la combinaison de l'appareil photo a7 et ces remarquables zooms. Autrefois, je ferais une prise de vue avec une pellicule de format moyen et un objectif fixe. Je n'aurais jamais pensé à utiliser un zoom à cette époque parce qu'ils ne pouvaient simplement pas faire le travail. Le premier zoom qui m'a converti était le Zeiss 24-70 mm f/2.8. Plus tard, je me suis rendu compte que les zooms faits pour les appareils photo Sony sont réellement incroyables. L'objectif 16-35 mm f/4 a tellement! allégé ma charge! Je travaille en solo. Je n'ai pas d'assistant et je voyage dans des régions très éloignées. Travailler avec un équipement léger est un rêve devenu réalité. Je gagne surtout ma vie en vendant des épreuves dans des galeries d'art qui sont souvent de grande taille. Tout défaut optique serait assez prononcé sur une grande épreuve. L'objectif 16-35 mm est remarquable et je n'ai aucune difficulté à produire des épreuves de 76,2 x 101,6 cm (30 x 40 po) et de 127 x 152,2 cm (50 x 60 po) à partir des photos que j'ai prises avec lui.

Un autre avantage de l'objectif 16-35 mm est qu'à 35 mm, il est merveilleux pour photographier les gens qui ont une histoire derrière eux ou pour focaliser un peu sur le paysage.

Untitled

Brouillard de Bordeaux, Bordeaux, France. Un matin très brumeux à Bordeaux en France, j'ai repéré cette rangée d'arbres. J'ai décidé immédiatement que je voulais la photographier avec l'objectif 16-35 mm, parce que je savais qu'il n'y aurait aucun problème de distorsion et de netteté. Tout ce que j'avais à faire était d'attendre que le soleil se présente. Appareil photo α7 Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 35 mm, 1 s, f/16, ISO 250

Spencer Pablo

Objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony

Mon objectif favori est le Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony, suivi de l'objectif à monture A Vario-Sonnar T Zoom Carl Zeiss 24 -70 mm f/2.8 Sony. Beaucoup de belles régions que je connais sont si vastes qu'on a besoin de la longueur focale très large que l'objectif de 16-35 mm offre. J'adore que l'image soit nette, peu importe le diaphragme que j'utilise. Je l'accouple avec un filtre gris neutre à 10 crans et je peux encore l'arrêter jusqu'à f16 pour obtenir un résultat extrêmement net!  J'utilise l'objectif de 24-70 mm parce qu'il est vraiment polyvalent pour moi. Sur mon appareil photo plein cadre, je trouve que cette plage est suffisante pour une bonne partie des photos que je prends et pourtant, sa portée me permet de me rapprocher sur ce que je trouve d'intéressant. La qualité optique globale est excellente et nette, en particulier près de f/8, et les couleurs sont vives et authentiques.

Untitled

Bridal Veil Falls, Oregon. J'aime la nature et les cascades. Mais l'année où j'ai pris cette photo, l'Oregon a eu beaucoup moins de précipitations que la normale et la cascade semblait un peu étroite. Aussi, je me suis présenté à un moment où le soleil se levait à travers les nuages, jetant une lumière assez dure sur la cascade. Sur le chemin du retour, j'ai vu un ruisseau dont le niveau d'eau était assez bas, mais qui était dans l'ombre d'arbres luxuriants. Il était temps de sortir le trépied et le filtre gris neutre à 9 crans. Appareil photo α7R Sony, objectif zoom Vario-Sonnar T 24-70 mm f/2.8 Carl Zeiss à 24 mm, 25 s, f/8, ISO 100

Untitled

Mount Hood, Oregon. Ce projet était bien amusant. Il était près de minuit, mais c'était une soirée de pleine lune. Cela m'a permis de prendre une image avec une durée d'exposition de plus d'une minute pour rendre le lac Trillium complètement immobile et obtenir une réflexion parfaite pour la montagne. Vous pouvez voir les étoiles dans le ciel, et pourtant, la quantité de lumière imite la lumière du jour. Ce fut une expérience vraiment géniale, aussi, parce que plus tôt ce jour-là, j'étais en train de photographier la montagne, mais elle était couverte de nuages. Peu importe la chaleur torride qu'il y avait à Portland pendant la journée, vers minuit, à cette altitude, il faisait très froid. Mes tongs et mon t-shirt n'étaient pas suffisants. Je suis retourné à mon auto après environ 10 minutes et j'ai mis le chauffage au maximum. Appareil photo α7R Sony, objectif Vario-Tessar T* FE 16-35 mm f/4 ZA OSS Sony à 24 mm, 62 s, f/4, ISO 320

Source: Découvrez-en davantage sur les objectifs alpha à l'adresse AlphaUniverse.com/lenses 
Produits en vedette dans cet article
By