Close

Bienvenue à Universe

Une question de perspective : Utiliser l’isolement

Une question de perspective : Utiliser l’isolement

Une question de perspective : Utiliser l’isolement

Lorsque je photographie des paysages, mon modus operandi typique est de photographier à grand-angle. Mon appareil photo α7R II de Sony se trouve dans mon sac avec un objectif Zeiss FE/16-35 f/4 de Sony en tout temps; 95 % du temps, c’est l’objectif dont j’ai besoin. Parfois, cependant, la prise de vue à grand-angle ne semble pas convenir. C’était le cas d’un beau matin d’automne au lac Lily du parc Estes, au Colorado.

Au cours de ce voyage sur la route avec mon copain Cliff Baise, j’explorais les couleurs d’automne sur les montagnes Rocheuses, et la région du parc Estes était simplement éblouissante. Photographier les couleurs de l’automne est toujours une expérience incroyable, mais il y a quelque chose de vraiment spectaculaire dans ces trembles du Colorado et la façon dont ils brillent au sommet de leurs couleurs.

Le problème de ce bosquet particulier de trembles était que les arbres n’étaient pas tous très denses. Il y avait un bâtiment de stockage au bout du chemin et le ciel au-dessus des arbres est libre de tout nuage. Peu importe ce que je faisais, je ne pouvais pas trouver une bonne composition avec mon objectif grand-angle. Au cours de ce voyage, je venais de faire la transition à Sony et j’avais encore quelques objectifs Canon dans ma sacoche; j’ai donc pris mon objectif macro 100 mm et je suis allé travailler. J’avais à l’esprit l’image que je voulais prendre et j’ai refusé de partir sans l’obtenir. Après m’être promené un peu, j’ai trouvé ce groupe isolé de trembles à travers les broussailles. Je savais que si j’ouvrais mon ouverture trop grande, la composition serait encombrée; j’ai donc photographié à grand-angle à f/2.8, ce qui a transformé toutes les feuilles rougeoyantes de l’arrière-plan et les trembles derrière le sujet en bouillie. Je savais immédiatement quand j’ai vu la composition sur mon écran de visualisation en direct que j’avais le cliché que j’avais imaginé. Je suis reparti heureux ce matin-là.

Je ne voyage pas avec beaucoup d’équipement. Je suis en fait assez minimaliste à cet égard. Cela dit, je cherche à m’assurer que j’ai quelques objectifs pour couvrir la plage de ce dont je pourrais avoir besoin pour toute destination donnée. Alors que j’écris cet article, je suis dans un avion vers San Luis Obispo pour explorer la côte centrale de la Californie et animer un atelier. J’apporterai mes appareils photo α7R II et α7S pour les paysages et les images du ciel nocturne. Je vais apporter les objectifs suivants (tous des FE de Sony) : 16-35 f/4, 70-200 f/4, 55 f/1.8 et 90 f/2.8 macro. Deux corps, quatre objectifs : des possibilités infinies!

Source: James Brandon Photography
Produits en vedette dans cet article
By