Close

Bienvenue à Universe

Dix conseils pour prendre des photos de voitures qui se déplacent à toute allure

Dix conseils pour prendre des photos de voitures qui se déplacent à toute allure

Dix conseils pour prendre des photos de voitures qui se déplacent à toute allure

Untitled

C’est la chasse qui nous fait poursuivre notre quête. C’est la chasse qui nous incite à recommencer. La quête de ce qui ne peut pas être obtenu. La chasse à la photo parfaite. Il s’agit de notre quête personnelle. Nous pensons toujours avoir pris une photo parfaite, mais, quand nous nous trouvons dans nos chambres noires numériques, lorsque nous voyons la photo sur un grand écran, nous réalisons que la photo est presque parfaite, ou peut-être pas. Il s’agit d’une quête sans fin. Et nous adorons chaque instant de cette quête : nous les artisans de l’exposition, les capteurs de lumière.

Bonjour, chers collègues. Je m’appelle Lindbergh et j’ai la chance de travailler en tant que photographe commercial professionnel au sein de l’industrie automobile depuis plus de sept ans maintenant. J’ai eu le privilège d’aller partout dans le monde pour prendre en photo toutes sortes d’automobiles et d’apprécier de nombreuses cultures automobiles différentes. J’ai pris en photo des centaines de types de voitures différents, de super-voitures, des voitures inhabituelles, des voitures de course, des voitures de collection, d’autos de course extra rapides et de voitures importées. Alors, voici mes 10 conseils pour prendre des photos de voitures découlant de mes nombreuses années d’expérience derrière un appareil photo.

10. Le lieu, le lieu et le lieu

Vous souhaitez prendre une voiture en photo, mais où devez-vous vous placer pour prendre cette photo? Pensez-vous qu’il vaudrait mieux la prendre au centre-ville? Dans un parc industriel? À l’extérieur de la ville? Sur une route de campagne? Ou dans un endroit complètement isolé? Il est important de trouver un lieu qui va de pair avec la voiture, mais qui ne détournera pas l’attention de la voiture elle-même. Un mur avec des graffitis a un aspect esthétique étonnant, mais cela correspond-il à une Ferrari F40 1987 ou à une Porsche 356A Speedster 1957?

À mon avis, il vaut mieux utiliser un lieu aussi épuré que possible. Le lieu où la photo est prise doit attirer l’attention sur le sujet et le rendre encore plus sensuel. Vous devez éviter que le lieu détourne l’attention de la voiture et que celle-ci devienne moins intéressante que le lieu. Rappelez-vous : c'est la voiture qui est la vedette ici.

CONSEIL DE PROFESSIONNEL : Essayez de ne pas prendre une voiture en photo dans un parc de stationnement. Si vous devez absolument prendre une photo dans un parc de stationnement, trouvez-en un avec beaucoup de vue.

Untitled

9. La netteté n’est pas nécessairement une bonne chose

Une photo nette est, et sera toujours, une photo nette. Mais cela n’est pas nécessairement une bonne photo. Lorsque vous regardez une photo, vous êtes censé ressentir quelque chose. Ce que vous ressentez n’est pas important. Mais si vous avez une sensation naissante de quelque chose de mystérieux en vous lorsque vous regardez une photo, alors la photo a permis à l’artiste de réaliser son but.

Évitez la photo traditionnelle de la voiture bien nette dans une scène facile : placez un objectif rapide, n’utilisez pas de trépied, ouvrez l’ouverture et faites des essais avec les différents réglages. Lorsque les étoiles sont parfaitement alignées, et que quelque chose est un peu flou, cela donne une photo qui éveille des sentiments. Au final, le résultat n’est pas mal du tout.

Untitled

8. Le CPL est votre ami

Vous avez déjà vu cette photo. Il s’agit de deux photos d’un petit étang. Une photo présente un étang vert serein avec la réflexion du soleil sur l’eau tandis que l’autre photo est le même cliché avec un polariseur circulaire qui supprime les reflets et qui révèle un groupe de carpes qui profitent du soleil.

Le polariseur circulaire, ou CPL, a le même effet sur tout ce qui se reflète sur une automobile. Y a-t-il une réflexion géante sur le pare-brise avant? Activez le réglage CPL, prononcez l’un des trois sortilèges impardonnables, et voyez les réflexions disparaître!

Alors, en cas de doute, utilisez le CPL.

Untitled

7. Cessez de toujours prendre les mêmes photos

Dans le domaine de la photographie automobile, il y a des photos traditionnelles : l’avant et l’arrière au 3/4, l’avant et l’arrière aux 7/8, le profil latéral et, bien entendu, l’intérieur en grand-angle. Bien entendu, prenez ces photos : il s’agit de clichés typiques de l’industrie automobile. Mais, une fois que vous avez fini de prendre ces photos, faites preuve d’originalité et prenez des photos différentes. Posez votre appareil photo, prenez quelques instants pour inspecter l’endroit où vous vous trouvez. Notez les éléments intéressants à l’avant et à l’arrière-plan.

Vous remarquez un léger rayon de lumière entre deux bâtiments? Que se passerait-il si vous placiez la voiture à cet endroit et si vous régliez votre appareil photo en fonction de ce rayon de lumière? Le paysage aux alentours est-il extraordinaire? Vous pouvez songer à prendre du recul et à prendre une photo de la voiture où le paysage domine et où la voiture est aussi petite qu’une fourmi.

Prenez-vous des photos d’une voiture qui possède des détails intéressants? Saisissez-vous d’un téléobjectif et rapprochez-vous pour cibler ces détails.

L’important, pour que la séance de photos soit variée, est d’adopter un point de vue différent. N’ayez pas peur de vous salir. Allongez-vous à plat ventre. Marchez dans l’herbe. Escaladez une colline. Utilisez une échelle. Prenez des photos en vous plaçant au milieu d’un lac. Abordez chaque séance de photographie avec un nouvel état d’esprit et évitez de refaire toujours la même chose.

Untitled

6. Les photos en mouvement sont très efficaces

Les automobiles sont principalement conçues pour une chose : la conduite. Donc, mis à part les prises de vues statiques étonnantes de l’automobile, prenez plusieurs photos de la voiture en mouvement! Incluez le côté de la route, montez dans un autre véhicule pour prendre des photos de voiture à voiture (évitez de conduire votre propre véhicule!) ou utilisez une remorque. D’après mon expérience, les propriétaires d’automobiles adorent les photos de leur voiture en mouvement. Cela vaut la peine de faire des efforts supplémentaires.

Untitled

5. Connaître votre sujet

Quel type de voiture prenez-vous en photo? De quelle année est-elle? A-t-elle une caractéristique particulière que vous devriez connaître? S’agit-il d’un moteur de 2,4 l ou de 2,2 l?

Vous devriez vous poser ces questions, ainsi que de nombreuses autres, à propos de la voiture que vous avez l’intention de prendre en photo. La connaissance de votre sujet vous aidera au moment de la séance de photos, advenant qu’un élément imprévu se produise. Neuf fois sur dix, le propriétaire de l’automobile est avec vous lorsque vous prenez les photos, ce qui est utile en cas de problème. Mais le fait de savoir exactement à quoi vous devez vous attendre vous permet de calmer le propriétaire si un événement imprévu survient.

Untitled

4. Avoir une vision

Rendez-vous à une séance de photographie avec une idée en tête. Souhaitez-vous que la séance soit sombre et maussade? Légère et enjouée? Ou, peut-être, moderne et épurée? Quelle que soit votre vision pour une séance de photos, il vaut mieux avoir un objectif.

Songez au look global que vous souhaitez obtenir et déterminez mentalement (ou par écrit) ce dont vous avez besoin pour obtenir cette esthétique. Et cela me mène à mon point suivant…

Untitled

3. Soyez prévoyant

À ce stade, vous avez une vision, et vous savez où vous souhaitez prendre le sujet en photo. La prochaine chose à faire est de tout assembler. La phase de planification, c’est-à-dire l’étape de production, est l’élément le plus important de toute séance de photos. Si cette phase se déroule bien, tout ira comme sur des roulettes le jour où vous prendrez les photos.

Posez-vous les questions suivantes : ai-je besoin d’un permis pour prendre les photos là où j’ai l’intention de les prendre? Si je n’ai pas de permis, la police locale va-t-elle me demander de quitter les lieux? Si je suis obligé de partir, ai-je un deuxième ou troisième lieu en tête? Quand le soleil va-t-il se coucher? Où va-t-il se coucher? Quelles vont être les conditions climatiques? Dois-je apporter des éclairages extérieurs pour éclairer l’automobile? Quelle est la couleur de la voiture et comment va-t-elle réagir à la lumière du soleil/l’éclairage extérieur? Dois-je apporter de l’eau et des collations? Ai-je rechargé toutes mes batteries? Mes cartes mémoire sont-elles vides? Mes filtres sont-ils propres? Y a-t-il suffisamment d’essence dans la voiture? Y a-t-il de l’essence dans ma voiture?

Planifiez, planifiez, planifiez et planifiez. Plus vous planifiez, moins vous aurez de choses à faire le jour de la séance de photos.

Untitled

2. Ne regardez pas la voiture comme s’il s’agissait d’une voiture.

Si vous simplifiez la photographie à l’extrême, cela devient un acte de prise de lumière réfléchie. Appliquez la même logique à la photographie automobile.

Lorsque vous êtes sur le lieu de votre séance de photos, évitez de trop penser au fait que la voiture qui est devant vous, qu’il s’agisse d’une voiture de course, d’une automobile rare ou d’une voiture de collection, est extraordinaire. Pensez à cela lorsque vous vous trouvez devant votre ordinateur et que vous regardez les photos que vous avez prises au cours de la journée. Si vous ne procédez pas ainsi, la séance ne sera pas satisfaisante. Si vous pensez au côté extraordinaire de la voiture ou au fait que vous avez la chance de la photographier, cela pourra nuire à votre processus créatif. Imaginez plutôt que la voiture est un simple objet qui a plusieurs surfaces reflétant la lumière. Chaque surface reflète la lumière de façon différente; vous devez donc penser à la façon dont vous souhaitez que la lumière soit capturée par l’objectif de votre appareil photo.

Alors, n’oubliez pas : la voiture magnifique qui se trouve devant vous, ce n’est pas une voiture. ;)

Untitled

1. Adorez les voitures

Il y a une expression connue qui dit que si vous n’aimez pas ce que vous faites, vous ne devriez pas le faire. Alors, lorsque vous prenez des voitures en photo, il vaut mieux que vous aimiez beaucoup les voitures. À mon avis, tout ce qui concerne les véhicules à quatre roues doit vous donner un sentiment de chaleur, de réconfort, de bien-être et même vous donner envie de faire des choses que vous ne devriez pas faire.

Ce sentiment doit transparaître lorsque vous voyez une Bugatti Veyron, une Pagani Huayra, une Thunderbird classique, une Citroën DS, une Mark 1 VW GTI, une Chrysler Prowler 2002, une Mazda RX-7 1999 ou une Pierce-Arrow 36 1928.

Votre amour pour les voitures doit envelopper tout votre être.

Bonne chasse, collègues photographes!

Source: Linhbergh Photography
By